Facebook Twitter
Bandeau haut affinage

Les claires


L'affinage en claires : une spécificité de la façade Atlantique

 

Lorsque les huîtres ont atteint leur taille commercialisable, certaines d'entre elles, avant d'être mises sur le marché, subiront une dernière étape : l'affinage. Lors de cette ultime étape, les huîtres adultes vont être mises dans des zones de production particulières : les claires ostréicoles.

 

Les claires sont des bassins creusés par l'homme dans l'argile, très souvent d'anciens marais salants, que l'on retrouve uniquement sur la façade Atlantique, des rives de la Loire à celles de la Seudre. Ces bassins sont alimentés par l'eau de mer, au rythme des marées.

 

Les caractéristiques de ces bassins varient selon la région : la profondeur peut aller de quelques dizaines de cm à plus d'un mètre de profondeur, la surface peut varier de quelques centaines de m² à plusieurs hectares, ou encore les claires peuvent être dites « hautes » ou « basses », selon leur situation par rapport au niveau de la mer.

 

Toutes ces caractéristiques feront de chaque bassin une zone unique qui, associée au savoir-faire des ostréiculteurs, permettra de produire des huîtres tout à fait particulières. La région Pays de la Loire dispose d'un peu plus de 180 ha de claires réparties sur l'ensemble des territoires de production.

 
Claire ostréicole
Claire ostréicole
Claires estuaire Lay © Philip Plisson
Claires ostréicoles dans l'estuaire du Lay

Partagez cette page :

Réalisation : Agence Watt Communication